Des recettes gourmandes...

Amb recettes salade min

Temps record et réussite assurée !

Les Ravioles de la Maison Rambert, fraîches ou congelées, s’ébouillantent ou se laissent frire, selon l’envie du jour.

Une fois pochées, frites ou crues avant de passer au four, les ravioles de Maison Rambert s’accommodent de multiples façons : après avoir testé nos recettes, laissez libre cours à votre imagination. Vous épaterez famille et amis.

Selon vos appétits, il faut compter par personne :
• 2 à 3 plaques de ravioles fraîches
• 1 bol, soit environ 125 g de ravioles congelées.

Quelques conseils de cuissons...

casserole vecteur min> Choisissez une marmite haute dans laquelle vous porterez à ébullition au minimum 3 l de bouillon de poule ou d’eau salée agrémentée d’une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Précipitez-y les plaques de ravioles ou les ravioles surgelées. Remuez délicatement. Lorsqu’elles remontent à la surface, attendez 20 secondes ou 1,30 mn pour les surgelées avant de les prélever avec une écumoire.
Il est recommandé de les déposer dans un plat chaud, au fond duquel on aura placé une soucoupe à l’envers, pour permettre au reste de bouillon de s’écouler.
N’oubliez pas d’ôter la feuille qui sépare chaque plaque de raviole fraîche !
Ne jamais faire bouillir les ravioles.

> Les ravioles peuvent aussi être frites à la poêle dans une huile de cuisson. Avant de les accommoder, il convient de les déposer sur un papier absorbant.

DÉCOUVREZ NOS 12 recettes gourmandes ci-dessous. 

Italiennes, au pesto

Pour 4 personnes
Des ravioles estivales, lorsque les tomates sont mûres à point et que l’on trouve du basilic frais à grandes ou petites feuilles. A déguster sous la tonnelle !

• Il vous faut :
- 8 à 12 plaques de ravioles Maison Rambert,
- 4 tomates moyennes bien mûres,
- un bouquet de basilic,
- de l’huile d’olive,
- 2 gousses d’ail.
Première étape : à l’avance, hachez menu le basilic et l’ail. Salez et laissez infuser dans l’huile d’olive.
Deuxième étape : dans une poêle, faites ramollir les tomates coupées en deux à l’huile d’olive. Pendant ce temps, ébouillantez rapidement les ravioles dans l’eau salée.
Troisième étape : recouvrez les tomates des ravioles avant d’assaisonner le tout avec quelques cuillerées de pesto. Poivrez, c’est prêt.
Servez tel quel, dans la poêle !

  Astuce :

L’hiver venu, vous pourrez transformer cette recette en accompagnant les ravioles de tomates séchées réhydratées. Les saveurs sont différentes mais le goût de l’Italie bien présent !

 

Océanes, avec des moules

Pour 4 personnes
C’est la saison des moules de Bouchot ? Alors il faut essayer cette recette. Vous ferez des heureux !

• Il vous faut :
- 8 plaques de ravioles Maison Rambert,
- 2 litres de moules de Bouchot,
- un bon morceau de beurre salé,
- ¼ de litre de vin blanc de Savoie,
- 3 belles échalotes, un bouquet de persil,
- 1 petite gousse d’ail.
 Première étape : faites revenir dans le beurre le persil ciselé (y compris les tiges), les échalotes émincées et la gousse d’ail écrasée. Jetez-y les moules et arrosez de vin blanc. Aussitôt que les coquilles sont ouvertes, retirez-les de la casserole pour les décortiquer. Conservez-les au chaud.
• Deuxième étape : portez à ébullition le jus de cuisson pour le réduire pendant que vous pochez les ravioles dans de l’eau non salée.
• Troisième étape : versez les moules et les ravioles dans la sauce où elles baigneront 2 minutes.
Servez bien chaud.

 Astuce :

Les amateurs ajouteront de la crème fraîche au jus de cuisson des moules, à la mode normande.

Ravioles de Halloween

Pour 4 personnes
A l’automne, courges, potirons et autres cucurbitacées ornent les fenêtres et s’accommodent à toutes les sauces. Les ravioles ne sont pas de reste !
• Il vous faut :
- une courge moyenne dont vous pourrez facilement découper le couvercle,
- 6 plaques de ravioles Maison Rambert,
- 150 g de fromages râpés : gruyère, comté fruité, gouda vieux, sel, noix de muscade.
• Première étape : une fois le couvercle enlevé avec un couteau cranté, ôtez les graines du cœur de la courge. Prélevez le plus possible de chair comestible que vous couperez en petits carrés. Alternez une couche de ravioles, une couche de courge, une couche de fromage jusqu’à remplir la courge sans oublier de saler et de saupoudrer de noix de muscade. Reposez le couvercle.
• Deuxième étape : déposer la courge sur la plaque du four. Au bout d’une heure à 190 ° (thermostat 6-7), elle sera bien ramollie. En fonction de sa taille, surveillez alors la cuisson en plongeant un couteau à l’intérieur.
Servez tel quel sur un grand plat.

Astuce

Emballez la courge dans un papier d’aluminium avant de l’enfourner pour éviter tout incident de cuisson.

Brouillées, aux œufs et à la tomate

Pour 4 personnes
On raffole des ravioles Maison Rambert aux œufs brouillés pour un brunch dominical improvisé ou un dimanche soir paresseux.
• Il vous faut :
- 8 plaques de ravioles Maison Rambert,
- 8 œufs, 2 l de bouillon de volaille,
- 2 tomates, 1 oignon,
- 1 gousse d’ail,
- 60 g de beurre,
 - ½ verre de lait.
• Première étape : faites revenir l’oignon et la gousse d’ail émincés dans l’huile d’olive. Versez ¼ de litre de bouillon chaud et laissez réduire 5 minutes avant d’ajouter les tomates pelées, épépinées et coupées en dés. Réservez au chaud.
• Deuxième étape : cassez les œufs, ajoutez lait, sel et poivre avant de mélanger. Coupez le beurre en petits morceaux que vous jetez dans le saladier. Cuisez à feu doux au beurre dans une sauteuse anti adhésive.
• Troisième étape : pochez les ravioles dans le bouillon avant de les mélanger à la tomate chaude. Versez le tout sur les œufs avant de servir.

Astuce

On peut remplacer les tomates par de la truffe : les amateurs émincent finement cette dernière avant d’en saupoudrer les œufs brouillés déjà cuits.

Norvégiennes, au saumon fumé

Pour 4 personnes
Encore un plat d’été au moment où les courgettes sont prêtes à cueillir dans nos jardins.
• Il vous faut :
- 8 plaques de ravioles Maison Rambert,
- 2 courgettes moyennes,
- 2 belles tranches de saumon fumé,
- 1 buchette de fromage frais de chèvre ou de brebis,
- 25 cl de crème fraîche.
• Première étape : coupez les courgettes en tronçons de 3 à 4 cm. N’ôtez pas la peau si elles sont issues de culture raisonnée ou biologique. Les cuire à l’eau ou à la vapeur. Pendant ce temps, pochez les ravioles.
• Deuxième étape : dans un plat à gratin beurré, déposez dans l’ordre : les tronçons de courgettes, le saumon coupé en fines lamelles, les ravioles, les tranches de fromages. Arrosez de crème fraîche. Salez, poivrez avant de mettre au four un bon quart d’heure.

Astuce

On peut bien entendu utiliser des courgettes congelées soit maison soit que l’on trouve dans le commerce. Dans ce cas, les tranches sont plus fines : il faudra en ajouter plusieurs couches. Pour une saveur grecque, on peut choisir du fromage de feta.

Elégantes, aux filets de poisson

Pour 4 personnes
Mariés aux ravioles, les filets de poissons d’eau douce ou de mer offrent l’opportunité d’un plat original, joliment apprêté.
• Il vous faut :
- 8 plaques de ravioles Maison Rambert,
- 4 filets de truite, de sole, ou de poisson de votre choix,
- 8 jeunes carottes,
- 50 g de beurre salé,
- 1 échalote,
- 2 branches de persil,
- 1 verre de vin blanc,
- de la crème fraîche et de la farine.
• Première étape : faites cuire à la vapeur filets et carottes pendant 10 petites minutes. Pendant ce temps, confectionnez la sauce : faites fondre le beurre, ajoutez une cuillerée à soupe de farine pour faire mousser avant de mouiller avec le vin. Ajoutez alors l’échalote hachée, sel et poivre. Une fois que le mélange a réduit de moitié, ajoutez une cuillerée à soupe de crème fraîche et un petit verre d’eau. Portez à ébullition avant de passer cette sauce à la passoire fine.
• Deuxième étape : pochez les ravioles dans l’eau salée. Dressez les filets, les carottes et les ravioles sur un plat chaud avant de napper de la moitié de la sauce. Servez en présentant le reste en saucière.

Astuce

La sauce sera avantageusement saupoudrée de truffe finement émincée.

Incontournable, la Marcelline et sa salade de saison

Repas sur le pouce, invités surprise : la Marcelline est incontournable et indispensable ! La Marcelline s’accommode de toutes les salades et crudités de saison. Elle aime le croquant de la carotte et du céleri, le piquant de la roquette, la douceur de la laitue et des jeunes pousses. Vous pouvez proposer cette savoureuse spécialité au Saint-Marcellin :

• à l’apéritif, présentée en petits dés à picorer
• en entrée chaude ou plat principal sur un lit de salade
• tiède, en fin de repas, accompagnée de cerneaux de noix Cuisson : badigeonnez les Marcellines au jaune d’œuf. Déposez les sur du papier sulfurisé avant de les enfourner quand le four est chaud (200°, thermostat 7 ou 8). Une quinzaine de minutes seront nécessaires pour permettre à la pâte de lever et de se colorer.

Astuce

Pour faire face avec succès aux imprévus, ayez toujours en réserve des Marcellines au congélateur ! Fraîches, elles se présentent en étuis de 2, 4 ou 8 pièces ; congelées en boîtes de 6 ou 24 pièces.

Hivernales, en potage

Pour 4 personnes
Tous les potages apprécient quelques ravioles ajoutées en fin de cuisson ou déjà pochées. Cette recette est idéale après une journée à la neige ou par grands frimas.

• Il vous faut :
- 8 plaques de ravioles Maison Rambert,
- 3 beaux oignons jaunes de Roscoff,
- 150 g de fromage râpé (Comté et gruyère),
- un bon morceau de beurre salé,
- 1 litre de bouillon,
- 1 cuillère de farine,
- 2 belles tranches de pain de campagne sec ou grillé.
• Première étape : faites revenir les oignons finement émincés dans le beurre. Quand ils sont bien dorés, saupoudrez de farine avant de mouiller avec le bouillon chaud. Laissez mijoter 15 minutes.
• Deuxième étape : dans une soupière allant au four, alternez couche de pain, de fromage, de ravioles crues. Terminez par le reste de fromage avant de verser le bouillon, de saler et de poivrer le tout. Mettez au four pendant 15 à 20 minutes.

Astuce

Avant de présenter votre gratinée, ajoutez 2 cuillères à soupe de crème réchauffée, un jaune d’œuf battu et 2 cuillères à soupe de Porto.

Insolites, en tarte

Pour 4 personnes
La tarte aux ravioles et aux épinards est un excellent moyen de faire déguster des légumes aux enfants. Un plat complet idéal et savoureux.
• Il vous faut :
- une pâte brisée maison ou déjà prête,
- 2 plaques de ravioles Maison Rambert,
- une bonne livre d’épinards frais ou surgelés en branches,
- 2 œufs de ferme,
- 150 g de Comté râpé,
- 25 cl de crème fraîche.
• Première étape, la pâte : 250 g de farine, 150 g de beurre, un peu d’eau, du sel et le tour est joué au robot-mixeur !
• Seconde étape, les épinards : lavés et séchés, ils cuisent à l’étouffée dans une cuillère d’huile d’olive.
• Troisième étape : une fois la pâte étalée, piquée et passée au four (quelques minutes à 180°), déposez les plaques de ravioles telles quelles et les épinards.
Quatrième étape : préparez une migaine avec les œufs, la crème, le fromage râpé, sel et poivre.
Cinquième étape : verser la préparation sur la tarte avant d’enfourner environ 20 minutes.

Astuce

Quelques graines (pignons de pin, tournesol) peuvent être ajoutées avant de verser la préparation, pour compléter les apports nutritionnels.

Raffinées, au foie gras

Pour 4 personnes
Pour un dîner de fête ou une envie d’entrée gourmande, le Périgord a rendez-vous avec le Dauphiné à votre table.
• Il vous faut :
- 4 plats individuels ou des assiettes chaudes,
- 8 plaques de ravioles Maison Rambert,
- un bloc de foie gras mi-cuit de 150 g ,
- une lyre pour le trancher,
- 25 cl de crème fraîche liquide,
- de la fleur de sel de Guérande,
- du poivre de Sichuan.
Première étape : mettez les ravioles pochées dans 4 petits plats à gratin ou un seul récipient. Arrosez de crème fraîche.
Deuxième étape : déposez sur chacun une tranche de foie gras. Saupoudrez de sel et de poivre avant de mettre au four pendant une petite dizaine de minutes à peine.


Astuce

Le nec plus ultra est de parfumer cette délicieuse entrée aux morilles. Après avoir réhydraté dans l’eau quelques précieux pieds séchés, il suffira de les ajouter à la crème.

Incontournables, en gratin

Pour 4 personnes
Vous voulez vous reconstituer après une dure journée ou vous préparer à une épreuve sportive ou un examen ? Ou simplement vous régaler ? Le gratin de Maison Rambert est une valeur sûre !
• Il vous faut :
- 8 à 12 plaques de ravioles Maison Rambert,
- un plat à four beurré et frotté à l’ail,
- deux œufs,
- 30 ml de crème fraîche liquide,
- 150 g de comté ou de gruyère râpé,
- sel, poivre.
• Première étape : pochez les ravioles avant de les déposer dans le plat.
• Deuxième étape : fouettez les œufs avec la crème fraîche. Au besoin, ajoutez un peu de lait. Salez et poivrez cette migaine avant d’en recouvrir les ravioles. Saupoudrez de fromage râpé avant d’enfourner à four chaud. Vous laisserez gratiner environ 25 minutes.

Astuce

On pourra aussi recouvrir le gratin de copeaux de parmesan Reggiano, pour donner une petite coloration italienne à ce plat toujours savoureux. Dans ce cas, il faudra moins saler.

Dauphinoises, avec des noix

Issues du même terroir d’origine, les ravioles Maison Rambert et les noix font bon ménage, vous l’aurez deviné. Fraîches au tout début de l’automne, les noix se consomment toute l’année, en cerneaux ou émiettées.

En salade : assaisonnez à l’huile de noix et au vinaigre de cidre une salade de jeunes pousses au printemps ou frisée à l’automne. Ajoutez une poignée de cerneaux de noix grillés, une pomme acide coupées en fines lamelles et deux bols de ravioles rôties à l’huile.
En sauce : vous recouvrirez les ravioles pochées d’une crème fraîche ou d’une sauce béchamel légère (beurre, farine, lait). Saupoudrez de noix préalablement émiettées dans un mixer.

Astuce

Veillez à bien ôter les brisures de coquilles de noix ! Vous pouvez ajouter de la roquette à votre salade, un bon tiers. Son goût épicé ajoutera de la saveur.

Simplissimes, pour les puristes…

Il est l’heure de déjeuner ou du dîner. Rien n’est prêt. Des invités arrivent à l’improviste : les ravioles font à coup sûr des miracles ! Vous les servirez accompagnées d’une salade de saison et éventuellement de charcuterie du pays.

Une fois pochées, les ravioles seront servies :
• à la crème fraîche : il vous suffit d’arroser les ravioles de la crème semi-liquide de votre choix, préalablement réchauffée. Saupoudrez de fleur de sel, de poivre de Sichuan ou quatre saveurs. A la belle saison, quelques brins de ciboulette donneront de l’élégance à votre plat.
• à l’huile d’olive : choisissez la à votre goût, douce ou à la saveur prononcée. Apport diététique assuré !
• au beurre salé : les amateurs se porteront sur un beurre agrémenté de sel de Guérande en cristaux.
• à la ciboulette : une fois finement ciselée, vous ferez mariner la ciboulette pendant une demi-heure au moins dans la crème fraîche ou l’huile d’olive.

Astuce

Veillez à toujours disposer de Ravioles du Dauphin surgelées dans le bac du congélateur.